Photo Mathieu Vigou

Interview : Mathieu Vigou, Eco-concepteur de site web

Valentine Candela, stagiaire en communication au Grand Bain est allée à la rencontre de Mathieu Vigou, éco-concepteur de site web. 

- Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Mathieu, j’ai 34 ans, je suis entrepreneur à l’Ouvre-Boîtes 44 depuis avril 2019. Je fais de l’éco-conception de sites web et de la sensibilisation aux impacts du numérique (environnementaux, sociaux). J’ai créé Libræ, mon activité d’éco-conception et de sensibilisation au sein de l’Ouvre-Boîtes 44. Je fais aussi partie d’un collectif d'indépendant.e.s qui produisent des sites web éco-conçus qui s’appelle Translucide.

- Qu'est-ce que l'activité d’éco-conception ?  

Mon activité principale est l'éco-conception de site web. C’est à dire la réalisation de sites avec un plus faible impact environnemental et une meilleure accessibilité. Ce sont des sites dit efficients, c’est à dire le rapport entre le résultat obtenu et les ressources mobilisées. Le but est d’avoir des sites qui sont rapides mais qui utilisent le moins de ressources possibles (notamment les ressources matérielles).
Le deuxième pilier de mon activité c’est la sensibilisation des impacts du numérique. Ça passe d’une part par les conférences et d’autre part par les audits.
Le but c’est de montrer ce qu’est le numérique, quels en sont les impacts et comment les réduire.  

- Tu as fait le site du GRAND BAIN, en quoi est-il éco-conçu ?

L’éco-conception d’un site passe par l’étude du besoin et des fonctionnalités pour être sûr qu’on ne met en place que des fonctionnalités dont on a besoin. 
Arriver à différencier les envies, des besoins réels, des besoins des internautes.
Il existe plusieurs bonnes pratiques, notamment prêter attention à la taille des médias, limiter le nombre de fichiers téléchargés pour afficher correctement la page.

Pour illustrer l'idée sur les fonctionnalités essentielles : quand on est inscrit sur un réseau social combien y a-t-il de fonctionnalités qu’on utilise vraiment par rapport à celles proposées ?  
Le but est donc de ne rien proposer de superflus pour ne pas alourdir les sites en données à télécharger lors du chargement d'une page.


- Qu’est-ce qui t’a amené à L’Ouvre-Boîtes 44 ? 

Après avoir travaillé pendant 11 ans dans des sociétés de services, je ne reconnaissais plus ma façon de travailler, cela manquait de relations humaines. 
Dans le même temps j’ai eu une prise de conscience environnementale et je me suis rendu compte que mon mode de vie n’était pas en adéquation avec mes valeurs profondes. Je me suis beaucoup documenté sur comment réduire mon impact sur l’environnement.
J’ai découvert le milieu de l’ESS fin 2018 et ensuite l’Ouvre-Boîtes 44. Je me retrouve dans sa dimension humaine, solidaire et éthique, ainsi que ses valeurs défendues. Ça me permet de pratiquer mon métier selon mes propres règles, d’avoir des collègues qui ont des métiers totalement différents du mien et de faire des rencontres enrichissantes.  

- Malgré le contexte, qu’est-ce que tu trouves au Grand-Bain ?   

J’ai commencé à venir au Grand Bain pour les WOB café (évènement mensuel d'interconnaissance entre entrepreneurs de l'Ouvre-Boîtes 44), pour pouvoir rencontrer et échanger avec d’autres personnes de l’Ouvre-Boîtes 44. Et depuis cette année je prends parfois un bureau, notamment quand j’ai accueillis des stagiaires. Il y a une atmosphère dans les tiers-lieu* qui m’inspire et je m’y sens bien, une atmosphère bienveillante. 

*Les tiers-lieux sont des espaces ouverts et hybrides (entre le domicile et le travail) ayant pour principale vocation de faciliter la rencontre entre des acteurs hétérogènes. Le Grand Bain est un tiers-lieu.

- Pour conclure : si tu étais un CMS* ou un langage de programmation, lequel serais-tu ? 

Je ne serai pas un CMS je serai un site statique, c’est plus écologique !
Je serai le HTML et le CSS, par ce que les autres ne servent pas vraiment. 

*Une catégorie de logiciels qui permettent de concevoir, gérer et mettre à jour des sites Web ou des applications mobile de manière dynamique.

-Où pouvons nous te recontacter ? 

Vous pouvez me recontacter au 06.37.13.73.90 ou via l'adresse contact@librae.fr